Préfecture des Hauts-de-Seine Nanterre

Préfecture des Hauts-de-Seine

Un partenariat conclu avec le Mobilier national en 2014 a permis de meubler les espaces de réception avec des pièces de designers des années 60-70, renouant ainsi avec l’esprit d’origine voulu par l’architecte

pref 92

Salon du préfet. Photo © Préfecture des Hauts-de-Seine, SDC

Les salons de réceptions 

Dans le Salon d’Honneur, une tapisserie des Gobelins de Michel Tourlière de grande dimension a pris place pour rééquilibrer l’espace face à la tapisserie monumentale de Victor Vasarely, « composition » . Les espaces de réception ont bénéficié, à l’issue de leur remise en état, de prêts de pièces de très grande qualité : des tapisseries et des meubles dans l’esprit voulu par les concepteurs d’origine, l’architecte André Wogenscky et le décorateur d’intérieur Alain Richard. La salle à manger est meublée par un ensemble Eero Saarinen : table ovale et chaises Tulipe, décor qui met en valeur une monumentale tapisserie des Flandres du XVIIème siècle. Dans le salon, les chauffeuses taupes et anthracites, reproductions des fauteuils d’Olivier Mourgue de 1967 réalisées par l’Atelier de Création du Mobilier national, sont associées aux chaises à dossiers basculants créées par Le Corbusier, Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret et à un tapis de Vasarely tissé à la manufacture nationale de la Savonnerie en 1971. Plusieurs tapisseries monumentales et lampes d’époque décorent les salons.

Bureau du Préfet

En juin 2014, grâce à un partenariat conclu avec le Mobilier National, le bureau du Préfet est à nouveau entièrement meublé de pièces de designers des années 60-70. Le bureau est un modèle unique de Joseph-André Motte, réalisé par l’Atelier de Recherche et de Création du Mobilier national en 1968. Le créateur a proposé un modèle en trois parties rayonnant autour d’un sous-main rectangulaire garni de cuir retourné gris. Les techniciens de l’Atelier de Recherche et de Création du Mobilier national ont dû fabriquer des outils spéciaux pour pouvoir travailler l’acier inoxydable. Par la suite, des déclinaisons de ce bureau seront réalisées en placage de bois ou de stratifié. La table de réunion de Roger Fatus est également une pièce unique. Réalisée en 1967, elle est parfaitement décrite par Roger Fatus lui-même comme « une simple épure statique dont les seules qualités sont proportions et fini de l’exécution ». Des segments de profilé géant en forme de T constituent les éléments modulables de cette table dont les qualités primordiales sont compatibles avec les destinations indiquées dans le contrat : préfectures et locaux officiels.

pref 92
pref 92
pref 92
pref 92

Le site internet de la préfecture des Hauts-de-Seine

Le webdocumentaire réalisé en 2016