Présentation du Mobilier national

Présentation

Mobilier national et manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie.

Extérieur Perret

Photo © Mobilier national, Didier Herman

Héritier du Garde-Meuble de la Couronne, créé en 1604 par Henri IV et réorganisé en 1663 par Louis XIV, cette institution pourvoit à l’ameublement des hauts lieux de la République et des différentes résidences présidentielles.

Le Mobilier national a pour mission d'assurer la conservation et la restauration de ses collections, issue des achats et commandes destinés, hier aux demeures royales et impériales, aujourd’hui aux palais officiels de la République. Ces collections sont constituées de plus 100.000 objets mobiliers ou textiles.

Pour assurer la conservation de ses collections, le Mobilier national dispose de sept ateliers de restauration – tapisserie, tapis, tapisserie d’ameublement et tapisserie décor, menuiserie en sièges, ébénisterie et lustrerie-bronze – qui perpétuent une tradition et un savoir-faire d'excellence.

institution presentation

Photo © Mobilier national, Thibaut Chapotot

Depuis 1937, les manufactures nationales des Gobelins, créée en 1662 par Louis XIV, de Beauvais (créée en 1664) et de la Savonnerie (créée en 1627), ainsi que les ateliers conservatoires de dentelle d’Alençon et du Puy-en-Velay (depuis 1976), sont rattachés à l'administration du Mobilier national. Ces manufactures perpétuent une tradition d’excellence et de soutien à la création contemporaine dans le domaine du tissage

L’institution dispose par ailleurs d'un Atelier de recherche et de création – l'ARC – créé en 1964, à l'initiative d’André Malraux, pour faire promouvoir la création et le design contemporain dans les bâtiments officiels. 600 prototypes d’une centaine de designers ont été réalisés en plus de 50 ans.

Les services du Mobilier national et des manufactures nationales incarnent le prestige de la tradition française, l'excellence d'un savoir-faire d’exception et la vitalité de la création artistique et du design contemporain.