Créer pour Louis XIV Les manufactures de la Couronne sous Colbert et Le Brun

Galerie des Gobelins | Expositions

Créer pour Louis XIV

-

En 2019, la France fête le quatrième centenaire de la naissance de deux acteurs majeurs de son histoire politique, économique et artistique : Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), ministre pendant plus de vingt années du règne de Louis XIV (1661-1683) et de Charles Le Brun (1619-1690), premier peintre du roi. À travers l’exposition Créer pour Louis XIV : les manufactures de la Couronne sous Colbert et Le Brun, le Mobilier national se propose d’évoquer la grande entreprise commune aux deux hommes : la création et le développement de manufactures qui devaient créer des objets d’une qualité exceptionnelle, destinés à orner les maisons royales, pour la plus grande gloire du Roi-Soleil et la publicité des
savoir-faire français.

Visuel exposition Créer pour Louis XIV

L’exposition présente les acteurs (Louis XIV, Fouquet, Colbert, Le Brun, Berbier du Mets, les artistes et les artisans) et les lieux (les Gobelins et la Savonnerie) de cette aventure, grâce à des portraits gravés ou peints, des estampes et des documents d’archives. Les oeuvres exposées évoquent les différents métiers présents aux Gobelins (orfèvres, sculpteurs, peintres, graveurs, lissiers, ébénistes...) les sources d’influence des manufactures (tapis persans, tables en pierres dures florentines...) et leurs premières réalisations (tentures des Muses, des Saisons, des Éléments). Les grandes créations issues des manufactures sont particulièrement mises à l’honneur : tentures des Maisons royales, de l’Histoire d’Alexandre, de l’Histoire du roi, tapis pour la galerie d’Apollon et la grande galerie du Louvre, meubles d’argent et de pierres dures. La tenture de l’Histoire du roi, particulièrement emblématique, est présentée pour la plus grande part.

La centaine d’oeuvres présentée provient du Mobilier national ainsi que du musée du Louvre, des châteaux de Versailles et de Compiègne, de la Bibliothèque nationale de France, des Archives nationales, du musée des Beaux-Arts de Strasbourg et du musée de la Chartreuse de Douai. Un dispositif multimédia particulièrement riche est proposé avec des animations en réalité augmentée recréant entre autres le mobilier d’argent. L’exposition donne lieu à l’ouverture exceptionnelle de l’enclos des Gobelins. C’est dans les bâtiments encore visibles que prirent place les ateliers de création sous Colbert et Le Brun. L’exposition et les animations s’attachent à recréer l’ambiance de l’époque dans l’enclos. Des ateliers pédagogiques sont également proposés pour les plus jeunes.


Commissariat général : Thierry Sarmant, Directeur des collections
Commissariat : Stéphanie Brouillet, Emmanuelle Federspiel, Hélène Gasnault
Commissariat délégué : Morgane Lucquet Laforgue
Régie générale : Nathalie Machetot


Carte blanche à Mathias Kiss

Une réinterprétation de l’or, de Charles Le Brun à Mathias Kiss.
Compagnon devenu artiste, Mathias Kiss investit la chapelle des Gobelins dans le cadre du parcours de l’exposition Créer pour Louis XIV. La couleur emblématique du règne de Louis XIV, l’or pur, devient une oeuvre spatiale. En se saisissant d’un code décoratif du XVIIe siècle, Mathias Kiss le réinterprète à sa manière, en rupture complète par rapport à l’usage du XVIIe siècle. Dans la chapelle des Gobelins, l’or de Kiss est une splendeur en surface.

Commissariat : Marc Bayard


Ouverture de la Galerie des Gobelins du 18 septembre au 4 décembre 2019

du mardi au dimanche, de 11h à 17h30 (dernier accès)

 

Visite libre

individuel 8€ - réduit 6€

groupe 7€ - réduit 5€

accès gratuite le premier dimanche de chaque mois

 

Visite guidée

du mardi au dimanche de 11h à 16h, durée 1h30

individuel 12€ - réduit 8€

groupe 10€ - réduit 7€ (25 personnes max)

scolaire 5€

uniquement sur réservation 08 25 05 44 05 (€0,15/min) ou sur cultival.fr