Gobelins par Nature
Eloge de la Verdure - XVIe-XXIe siècle

Exposition précédente
Galerie des Gobelins - Paris
9 avril 2013 - 19 janvier 2014
Velvet Jungle n°1 d’après Jacques Monory / Tapisserie des Gobelins, 2012
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Photo : Emilie di Nunzio
Affiche

Visite de l'exposition Gobelins par Nature - Eloge de la Verdure - XVIè-XXIè siècle. Réalisation : HDO Studio
Production : FBS.

Le Mobilier national, héritage et création / Un film de Fabien Didelot, 2013.

Velvet Jungle n°1 d’après Jacques Monory / Tapisserie des Gobelins, 2012. Photo : David Hugonot Petit

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Photo : Emilie di Nunzio

Christophe Cuzin, Le Jardin des Gobelins, Tapisserie des Gobelins, 2012. Photo : Mobilier national/Isabelle Bideau

Le thème de la flore est particulièrement en faveur dans la production des tapisseries dès le Moyen-Âge. Au fil du temps, en fonction des modifications du goût, de l’évolution des conditions de vie et des préoccupations artistiques, la représentation du monde végétal va s’exprimer sous différentes formes : « milles-fleurs », verdures, cycle des mois et des saisons, paysages…


Le parcours ne se veut pas chronologique. Il s’agit d’une invitation à la promenade dans un cadre de verdure où le passé et le présent se croisent et se répondent par le jeu des variations iconographiques et chromatiques.


Les Saisons de Le Brun conversent avec les Saisons de Lurçat ; les « mille-fleurs » du XVe siècle se mêlent au fleurs sauvages de Dom Robert. Les frondaisons des verdures et des paysages des XVIe et XVIIe siècles rejoignent celles de Monet, Buri, Hadju, Alechinsky, Prassinos et Traquandi.
 

Partager
Affiche